AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toutes les vagues sont maîtrisées.. [Mariella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mariella Wood

avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 26
Localisation : Devant toi.
Baguette : 26 cm en bois de Pommier. Nerf de coeur de dragon [Pansedefer Ukrainien] très rigide tout en étant souple, elle est efficace pour les sorts d'attaque.
Humeur : :)
Points : 3541
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche de l'élève
Maison: Serpentard
Niveau:
6/7  (6/7)
Message perso:

MessageSujet: Toutes les vagues sont maîtrisées.. [Mariella]   Ven 2 Jan - 5:28

Comme toutes les filles de la famille, j'ai un cahier où, techniquement, je dois écrire mes visions et mes prophéties. Sauf que je n'ai pas le droit de lire celui d'une de mes ancêtres tant que je n'ai pas atteint l'âge adulte. Malheureusement je dois attendre encore un an et je ne sais pas vraiment à quoi devrait ressembler l'intérieur de mon livre.
Les pages que j'ai remplis à travers les années ne comportent rien de spécial c'est du texte, du texte et encore du texte avec des dates. J'ai envie, cette année, de faire quelque chose de différent, je ne sais pas pourquoi, mais il semble que c'est un bon moment pour le changement.


Je vais essayer une forme de divination que l'on appelle la Cléromancie. J'ai le troisième oeil, alors je peux facilement interpréter les signes aléatoires qui se présentent.

La première phrase du changement sera une parole de chanson, le premier paragraphe suivra l'idée.
La deuxième phrase importante sera tirée d'un livre et un texte la suivra.
La troisième phrase sera un simple mot et un paragraphe de définition complètera la page.


Pour ce qui est de la deuxième page, on verra quand j'y serai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-dreamz.max2forum.com/salle-de-repartition-f3/mar
Mariella Wood

avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 26
Localisation : Devant toi.
Baguette : 26 cm en bois de Pommier. Nerf de coeur de dragon [Pansedefer Ukrainien] très rigide tout en étant souple, elle est efficace pour les sorts d'attaque.
Humeur : :)
Points : 3541
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche de l'élève
Maison: Serpentard
Niveau:
6/7  (6/7)
Message perso:

MessageSujet: Re: Toutes les vagues sont maîtrisées.. [Mariella]   Lun 5 Jan - 7:36

« Et tu ne voudrais pas m'écouter, alors je n'ai plus le choix »

Je ne sais pas s'il faudra que je crie plus fort, que je t'enferme dans une pièce avec moi ou que je te montre les conséquences de tes actes. Je ne sais pas comment faire pour te le dire si je sais d'avance que tu n'écouteras rien. Il est temps pour toi de tout faire sans moi, mais avant tout ça écoutes moi. Assis-toi là devant et ne dit rien. "Tout ça c'est de ta faute." Ne t'en vas pas, je savais que tu n'écouterais pas. Je m'appelle Mariella, je ne suis pas méchante pourtant tout le monde le crois. D'accord, je le suis, mais ce n'est pas de ma faute. Je viens de te dire que c'était la tienne. Quand quelqu'un comme toi m'énerves, je deviens hors de moi. C'est très simple, je suis à Serpentard et j'y mérite ma place.

« Pourquoi tout le monde fait-il semblant ? »

Il y a des gens qui font toujours semblant, qui parlent faussement et qui agissent comme un mensonge. Quand on croise quelqu'un dans un couloir et qu'il nous fait signe, comment être sur que c'est parce qu'il nous apprécie. Quand nos amis s'assoient à côté de nous en classe, est-ce vraiment parce qu'ils tiennent à nous ou parce que c'est une habitude. On fait semblant d'être gentil et parfois même d'être méchant. On ment pour ne pas faire de mal et autant pour en faire. Et tout ça pourquoi ? Pour que personne ne puisse voir qui on est vraiment et ce que l'on pense au fond.

« Vague »

n.f. Oscillation de la surface d'un océan, d'une mer ou d'un lac. Des oscillations de la pression et de la vitesse des fluides de part et d'autre de la surface sont associées aux vagues. Celles-ci générées par le vent forment l'état de la mer.
Je maîtrise chaque goutte d'eau qui forment les vagues, en plus d'avoir des visions et de pouvoir formuler des prophéties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-dreamz.max2forum.com/salle-de-repartition-f3/mar
Mariella Wood

avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 26
Localisation : Devant toi.
Baguette : 26 cm en bois de Pommier. Nerf de coeur de dragon [Pansedefer Ukrainien] très rigide tout en étant souple, elle est efficace pour les sorts d'attaque.
Humeur : :)
Points : 3541
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche de l'élève
Maison: Serpentard
Niveau:
6/7  (6/7)
Message perso:

MessageSujet: Re: Toutes les vagues sont maîtrisées.. [Mariella]   Jeu 30 Avr - 6:16

J'arrive à la page suivante et je me rends compte qu'elle est totalement blanche, j'ai l'impression que l'encre n'attendra jamais la feuille. Ma plume est suspendue à environ cinq centimètres du papier et une goutte d'encre semble sur le point de tomber. Pourtant, elle reste là, sans bouger, à attendre que je sache quel mot pourra s'imprimer sur la feuille...

Ce soir, il n'y a rien qui me vient et pourtant, la page est remplie à son quart. Comment se fait-il que je n'ai rien vu arriver, comment se fait-il que l'encre noire s'étend en des lettres que je ne peux pas lire ? Ces phrases incompréhensibles sont probablement remplies de propos déconcertants que mes yeux troubles m'empêchent de voir. Faudra-t-il les remercier ou tout simplement les blâmer de me cacher ce que cette suite de mot veut dire ?

J’ai tenté, il y a deux jours, de comprendre ce qui m’arrivait. J’ai posé des questions à mon esprit et vous savez ce qu’il m’a répondu ? Il m’a répété d’une voix simple et douce :
« Toutes les vagues sont maîtrisées.. ». Comme s’il n’y avait que ça à dire, comme si c’était les seuls mots qu’il y avait à comprendre. Et puis j’ai bloqué la réflexion là. C’est ce genre de réflexion qui a enfermé Zi’nia dans son monde insolite. Qui a fait qu’elle ne sera plus jamais la même parce qu’elle est à un point où on ne peu plus la sauver. Personne.

Littéralement manipulé par ces phrases qui se répètent inlassablement. Qui répondent à nos questions sans être vraiment des réponses. Qui nous dictent quoi faire et comment vivre comme les seules règles à suivre. Qui nous parlent jours après jours comme des
vérités absolues. Et chacune de nous finira par se faire avoir. Chacune de nous croira à sa vérité parce que c’est la seule qui existera dans sa tête. Et même si au fond, nous saurons que ce n’est qu’une invention, la voix finira par prendre le dessus, parce qu’elle a été conçu pour trouver la faiblesse qui fera de notre esprit la plus grande fragilité.

Je remonte à présent mes yeux sur le haut de cette page blanche aux lettres noires. J’aperçois des mots, des phrases et des propos qu’un jour je croirai inventés par une petite sotte de 16 ans qu’on avait appelé Mariella…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-dreamz.max2forum.com/salle-de-repartition-f3/mar
Mariella Wood

avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Age : 26
Localisation : Devant toi.
Baguette : 26 cm en bois de Pommier. Nerf de coeur de dragon [Pansedefer Ukrainien] très rigide tout en étant souple, elle est efficace pour les sorts d'attaque.
Humeur : :)
Points : 3541
Date d'inscription : 17/05/2008

Fiche de l'élève
Maison: Serpentard
Niveau:
6/7  (6/7)
Message perso:

MessageSujet: [color]   Dim 27 Sep - 17:23

[Part 3]

La troisième page m'apparait complètement vide. J'espère que j'aurai assez de mot pour la remplir. Il y a tant de chose que je dois écrire et tellement de peur de ces souvenirs.

Je commencerai en disant ceci : Les petites filles ne doivent pas mourir.

J'en ai connu une, tout simplement incroyable. La dernière fois que je l'ai vue en vie, elle avait 8 ans.

C'était un matin de mai. Le soleil s’est levé, l’air était très humide, le brouillard très épais et le vent complètement absent. Jana, Tasha, Zi’nia et moi nous étions données rendez-vous comme à l’habitude sur la plage de sable qui faisait face à la mer. Jana est arrivée en premier, puis nous sommes venues la rejoindre. J’ai cru entendre la mer souffler son nom, mais à ce moment là j’étais trop jeune pour comprendre. C’était la marée qui l’appelait, mais ça je l’ai compris bien des années plus tard.

Ce matin-là, Jana nous a fait un exposé sur les dangers de la mer. Ce n'était pas la première fois qu'elle nous en parlait, mais cette fois-ci ça avait l'air plus sérieux. Voici ce qu'elle nous a dit : « Il faut que je parle de l’océan. L’océan sait que nous sommes ici, il sait compter… L’océan est un mathématicien et il exige l’une de nous. » Jana nous a serrées dans ses bras en nous faisant promettre de faire attention.

Je me souviens l’avoir contemplé minutieusement en me disant qu’elle ressemblait à ces princesses anciennes destinées au sacrifice, sacrifiées à l’océan pour sauver les habitants de l’île. Si à ce moment j’avais compris que j’avais raison, j’aurais tout fait pour l’empêcher d’aller se baigner.

***

En après-midi, nous sommes allées nager dans l’océan sous le regard de Zi’nia qui avait trop peur de l’eau pour s’y aventurer. Nous sommes montées sur un gros rocher qui arrivait à la ligne des vagues, notre rocher. De loin je pouvais voir ma sœur sourire et nous envoyer des signes de la main. Elle avait l’air radieuse et c’est la dernière fois que je l’ai vu ainsi. La minute suivante, notre vie à basculée.

Tout s’est passé très vite, l’eau était agitée. J’ai remarqué une grosse vague à travers le brouillard derrière Jana. Celle-ci m’a regardé droit dans les yeux et m’a dit d’une voix énigmatique : « Tout vas bien, ce n'est qu'une marée. ». Elle s’est mise à rire et elle a basculé sous la vague en une seconde à peine. C’est la dernière fois que j’ai entendu son rire si joyeux.

Je n’ai rien fait, je n’ai même pas bougé. Le temps m’a semblé s’être arrêté, c’était comme dans un rêve, sauf que personne ne dormait. J’étais paralysée par la peur et j’ai vu que Tasha était tout aussi figée que moi. Une larme sur sa joue m’a indiqué qu’elle avait comprit qu’il n’y avait rien à faire. Moi c’est cette phrase qui me revenait en tête : « L’océan exige l’une de nous. », et j’ai compris qu’il était trop tard, qu’on ne pouvait plus la sauver, personne…

Zi’nia a plongé dans l’eau en criant, elle voulait la sauver. C’est la seule fois où je l’ai vu faire ça, c’était incroyable. Elle ne pouvait supporter que l’océan lui prenne Jana.

C’est à ce moment là que j’ai réagit. J’ai plongé à mon tour dans l’eau et Tasha a fait la même chose, sauf que ce n’était pas pour sauver Jana que nous avons sauté, c’était pour remonter Zi’nia qui ne savait pas nager et qui n’allait pas tarder à s’en rendre compte. Nous l’avons hissé sur le rocher et je l’ai prise dans mes bras. Elle a essayée de se débattre en pleurant et en criant qu’il fallait sauver Jana des bras de la mer, mais c’était terminé.

« La mer est méchante, je sais. » Lui a-je murmuré à l’oreille.

Tasha est partie chercher de l’aide et je suis restée là avec ma sœur. J’ai chuchoté des mots réconfortants pour l’apaiser. Deux petites filles perdues au milieu de l’océan, c’est à ça que nous ressemblions.

Plusieurs personnes sont arrivées, papa et maman sont venus nous chercher dans l’eau pour nous ramener sur le sable et Tasha est venue nous rejoindre. Il ne manquait plus que Jana qui avait disparu.
Les adultes sont partis à sa recherche. Nous, impuissantes, nous sommes restées sur le sable très longtemps, fixant le vide qui s’étendait à perte de vue dans nos cœurs. Les minutes se sont écoulées, puis les heures.

Après ce moment qui nous a parut une éternité, ils ont ressortit Jana de l’eau, complètement inerte. Des larmes ont roulées doucement sur mes joues. Les choses n’apparaissent réelles que quand la réalité cogne à votre porte en vous apportant la preuve de leur existence. Et là, il y avait le corps inanimé de Jana sous nos yeux qui nous prouvait qu’il était trop tard.

Papa nous a prit les trois dans ses bras et nous a murmuré que ce n’était pas de notre faute, que ce n’était la faute de personne, que c’était la vie qui nous réservait parfois des mauvaises surprises, mais il ne put rien dire qui sût soustraire à notre douleur; Jana ne rirait plus jamais avec nous, la mer l’avait assassinée.

Je termine en vous disant ceci : Les petites filles ne doivent pas mourir.

*Création collective de Mariella Wood, Zi’nia Wood et Tasha Fellman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlard-dreamz.max2forum.com/salle-de-repartition-f3/mar
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toutes les vagues sont maîtrisées.. [Mariella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toutes les vagues sont maîtrisées.. [Mariella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Toutes les eaux sont couleur de noyade ] - [ PV ]
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» Toutes les nuits sont belles sur Naboo ... [PV Julia Wolfross]
» Hades P. Lockwood ? Tous les suicidés sont le Christ. Et toutes les baignoires sont le Graal.
» Toutes les larmes ne sont pas un mal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard dream'Z :: Quoi de neuf ? :: Mystère et boule de gomme-
Sauter vers: